Décentration pratique

Maintenant que le concept de décentration n’a plus (ou presque) de secret pour nous, qu’est-ce qu’on va bien pouvoir en faire ?

Et bien vous allez vous en servir pour prendre conscience de vos propres comportements, de vos façons de faire, de tout ce que vous faites sans réfléchir et qui constitue votre bagage culturel.

Vous avez un peu réfléchi à notre façon de saluer, mais réfléchissez maintenant à notre façon de parler (je veux dire, au niveau sonore et aux mouvements !).

Un sujet de réflexion qui peut être très intéressant est notre façon de faire la queue… si on peut parler de « faire la queue » quant à la bonne mêlée sportive que représente la montée dans le RER aux heures de pointe… Est-vous sûr que vous avez toujours respecté les queues et laissé descendre les gens avant de monter si vous arrivez dans une culture plus respectueuse de l’ordre social ? A contratio, peut-être êtes-vous arrivé dans un pays dans lequel il faut franchement jouer des coudes si on ne veut pas éternellement rester sur le quai…

Vous pouvez réfléchir à toutes ces petites choses du quotidien : faire les courses, manger (comment se tenir à table, quoi manger, à quelle heure, dans quel lieu…), rire, se moucher, inviter des gens (à quelle fréquence, qui, où, pour faire quoi…), rencontrer des gens (qui, où, pour quoi), prendre les transports en commun, trier et jeter les poubelles.

Pour chaque chose, essayez de décrire son fonctionnement, ce que vous faites habituellement comme si vous l’expliquiez à… une personne ayant vécu seule sur une île pendant 15 ans et qui n’a aucune connaissance de notre société actuelle.

Et puis posez-vous cette question toute simple : est-ce que ce fonctionnement est obligatoire ? Est-ce qu’on pourrait penser que sur terre des gens fonctionnent différemment ?

Posez-vous, réfléchissez.

Vous allez faire de gros progrès dans votre expatriation, parce qu’une fois que vous aurez réalisé que la culture se cache dans les moindres détails de notre quotidien, vous aurez ouvert une petite porte qui vous autorisera à admettre que d’autres cultures agissent différemment.

Et c’est un très très grand pas. Félicitations !

Et maintenant la question qui tue !

Vous savez bien que vous ne vivez plus en France, mais est-ce que vous avez adapté vos comportements aux « couleurs locales »…. !!! Est-ce que vous avez cherché à comprendre quels étaient les comportements à avoir ????

Intéressant….

Tags: , , ,

Comments are closed.